Quelle est la consommation d’électricité du Bitcoin? Réponse du forum de CRYPTOCOFFRE.COM.

Toutes les semaines, on peut lire de nouveaux articles concernant le monde des crypto-monnaies sur le forum et sur le site de CRYPTOCOFFRE.COM.Depuis maintenant quelques mois, les monnaies virtuelles ont suscité un large engouement. Avec son incroyable envolée, le Bitcoin est devenu la plus célèbre des crypto-monnaies. En offrant anonymat et liberté, cette monnaie numérique attire beaucoup d’investisseurs, mais ce succès à un coût : le maintien de ses caractéristiques nécessite une grande consommation en électricité, qui tend à croître et pourrait avoir de grandes répercussions sur l’environnement. Les experts donnent leur avis sur le forum de CRYPTOCOFFRE.COM.

Le Bitcoin consommerait autant d’électricité que l’Irlande et 20 autres pays européens — le point de vue des experts sur le forum de CRYPTOCOFFRE.COM

Au fur et à mesure de sa croissance et de l’évolution du nombre de ses investisseurs, le réseau Bitcoin voit sa consommation en électricité augmenter. Digiconomist, un cabinet spécialisé dans les crypto-monnaies, vient d’ailleurs de publier les chiffres concernant cette consommation colossale d’énergie. Selon ces nouvelles données, entre janvier et fin novembre 2017 la plus populaire des monnaies numériques avait consommé 30,23 térawattheures d’électricité. Une quantité nettement inférieure à la consommation irlandaise en électricité sur une année. Les experts ajoutent d’ailleurs que 158 autres pays consommeraient moins d’électricité que le réseau Bitcoin. Cependant selon la prévision de ce même cabinet, le Bitcoin pourrait dépasser le niveau de consommation d’électricité du Qatar dans peu de temps, soit 34 térawattheures par an. Selon l’avis des experts publié sur le forum et sur le site CRYPTOCOFFRE.COM, le « minage » serait le plus gros consommateur d’énergie.

Une augmentation de la consommation d’énergie qui va de pair avec la sécurité du Bitcoin selon les analystes de CRYPTOCOFFRE.COM

La sécurisation des transferts via validation des blocs de transactions est réellement le processus qui consomme le plus d’énergie. En effet, la validation d’un bloc ne requiert pas moins de 300 kilowattheures d’électricité. À titre de comparaison, c’est l’énergie nécessaire pour faire fonctionner 36 000 bouilloires.

Notons que, le réseau Bitcoin fonctionne grâce à la contribution d’un ensemble de mineurs : des personnes chargées d’effectuer des calculs complexes sur des ordinateurs spéciaux. Une fois toutes les 10 minutes un tirage au sort est donc effectué parmi les ordinateurs ayant réussi à résoudre les calculs, 12, 5 Bitcoins étant offerts au gagnant. On peut donc prévoir que de plus en plus d’acteurs s’intéresseront au minage avec la croissance du Bitcoin et donc que ce phénomène contribuera à l’augmentation de la consommation d’énergie du réseau.

Vous souhaitez lire de plus amples informations sur les monnaies numériques? Rendez-vous sur le forum et le site de CRYPTOCOFFRE.COM.

Laisser un commentaire